RDC: le taux de mortalité infantile a baissé de 35% en 7 ans

Une femme et son bébé le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le taux de la mortalité infantile en RDC est passé de 158 pour mille naissances en 2007 à 104 pour mille naissances en 2014, soit une baisse de 35%. L’Unicef a livré ces statistiques dans son communiqué, publié vendredi 29 mai, à Kinshasa. Cette agence du système de l’Onu attribue ce progrès à la mise en œuvre du Cadre d’accélération des objectifs du millénaire pour le développement (CAO).

Selon l’Unicef, le CAO – un programme ambitieux appuyés par les partenaires de la RDC- vise à concentrer et accélérer la réduction de la mortalité des enfants et des mères en RDC.

Malgré les innovations, indique l’Unicef,  beaucoup d’efforts restent à consentir parce que la RDC fait encore partie des six pays qui portent 50% de la charge mondiale de la mortalité autant pour les enfants de moins de cinq ans que pour les mères.

Dans ce classement, la RDC occupe la troisième position mondiale après l’Inde et le Nigeria.

Mais cela fera deux ans depuis que le gouvernement congolais avait pris, dans le cadre du mouvement mondial «une promesse renouvelée», l’engagement d’accélérer la réduction de la mortalité des enfants et des mères selon les Objectifs du Millénaire.

Les résultats sont encourageants dans les provinces pilotes, à savoir : le Bandundu, l’Equateur, les deux Kasaï et le Katanga.

«La RDC a vraiment innové dans cette approche. Les premières évaluations dans les zones pilotes montrent effectivement qu’il y a une bonne amélioration de couverture effective des interventions », a indiqué le spécialiste santé de l’Unicef, docteur Tony Biamungu.

Le programme du Cadre d’Accélération des Objectifs du Millénaire pour le Développement sera développé d’ici 2016, selon l’UNICEF, à travers tout le pays, mais avec une couverture maximale dans les provinces de l’Equateur et du Bandundu.

Il y a trois semaines, où le Programme Signature de l’ONG Save the Children avait été lancé officiellement à Kinshasa pour aider à réduire les décès des enfants de moins de cinq ans en RDC, pendant quatre ans. Pour une enveloppe de 9 millions livres sterling, soit environ 12 millions de dollars américains, ce programme concerne quatre zones de santé, dont une à Kinshasa-Mont Ngafula et trois au Kasaï-Oriental.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner