RDC: la ville de Matadi se prépare à accueillir la fête du 30 juin

Les taxi-motos se font rares à Matadi, chef-lieu du Bas-Congo, ce mercredi 7 janvier 2015 à cause d’une grève des motards qui réclament plus de temps pour acheter les documents d’autorisation de transport.

La ville de Matadi vit dans une ambiance particulière, caractérisée par les préparatifs des festivités marquant le 55e anniversaire de l’accession de la République démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale. Les autorités nationales, provinciales ainsi celles de la mairie sont mobilisées pour la réussite de la fête nationale prévue mardi dans la ville portuaire.

Depuis samedi, on note l’arrivée de différentes délégations et des membres du gouvernement. Déjà sur terrain, les troupes des Forces armées de la RDC (FARDC) et celles de la Police nationale congolaise (PNC) préparent le défilé militaire à l’endroit prévu à cet effet.

Les axes principaux sont en train d’être assainis dans la ville, précisément à l’endroit où sera érigée la tribune officielle. Une entreprise a été sélectionnée pour renouveler la peinture des maisons qui font face à la tribune.

Par ailleurs, les Matadiens ont également noté un impressionnant déploiement des éléments de la Police de circulation routière (PCR) à travers les grandes artères de Matadi pour rendre la circulation fluide.

«C’est notre province qui est à l’honneur »

Les Matadiens sont heureux d’accueillir la manifestation officielle de la fête nationale qui se tiendra pour la toute première fois au Kongo central.

«Depuis l’accession de notre pays à l’indépendance, c’est la première fois qu’on ait pensé que la fête se tienne dans notre province. Moi, en tant que Né Kongo, je ne peux qu’être très content de cela. Je trouve que notre province est portée dans les cœurs de nos dirigeants, particulièrement le président de la république», déclare un habitant de Matadi.

«Que de telles choses continuent de s’organiser non pas seulement dans notre province, mais dans d’autres provinces aussi. Pour l’instant, nous sommes dans la joie, parce que c’est notre province qui est à l’honneur», affirme un autre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner