Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC

Passage des troupes devant la tribune d’honneur lors du défilé à Matadi, le 30/06/2015 à l’occasion du 55e anniversaire de l’indépendance de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les militaires et les civils ont défilé à la place M’zee Laurent-Désiré Kabila à Matadi dans le Kongo central, à l’occasion du 55e anniversaire de l’indépendance de la RDC. Toutes les unités des FARDC, à savoir les forces terrestres, la garde républicaine, l’école de musique et la police ainsi que d’autres associations des femmes ont défilé devant la tribune d’honneur où le chef de l’Etat était entouré d’autres membres des institutions gouvernementales, et des corps diplomatiques. Au Sud-Kivu, le gouverneur Marcellin Chissambo était revenu sur les consultations nationales, alors qu’Alphonse Ngoyi Kasanji du Kasaï-Oriental a insisté sur la nécessité de maintenir un climat de paix.

La place Mzee Laurent-Désiré Kabila où a été érigée la tribune est totalement décorée des drapeaux du pays et des plusieurs banderoles .

De gauche à droite ce sont des banderoles, des effigies de Joseph Kabila et de Laurent-Désiré Kabila, de Patrice Lumuba et Joseph Kasa-Vubu.

La route sur laquelle le défilé a lieu, a reçu une nouvelle couche de peinture.

Outre l’ambiance sur la place M’zee Laurent-Désiré Kabila, le gouverneur de la province a dressé le bilan de sa province qu’il juge positif, notamment dans les infrastructures.

La fête au Sud-Kivu

La journée commémorative de l’anniversaire de l’indépendance a été marquée par une grande manifestation au Sud-Kivu. Les fonctionnaires de l’Etat, les organisations de la société civile, les casques bleus de ma Monusco, les FARDC, La Police nationales et d’autres organisations privées ont défilé devant l’esplanade de la grande poste de Bukavu sous l’œil du Gouverneur de la province, Marcellin Chissambo, qui a présidé la cérémonie.

Dans son discours, Marcellin Chissambo, était revenu sur le dialogue proposé par le Président de la République.

Il a informé la population venue assister à cette cérémonie que 90% de couches sociales consultées en province se sont dit favorables au dialogue, estimant que c’est la voie de la paix.

Une tranche de la population interrogée sur les festivités a indiqué que cet anniversaire n’est pas une fête mais une occasion de faire le bilan de différents maux qui rongent la nation.

Mbuji-Mayi : « maintenir un climat de paix »

Le défilé a aussi été organisé sur le Boulevard Mzee Laurent Désiré Kabila à Mbuji-Mayi dans le Kasaï-Oriental. Il a été agrémenté par des hommes de rang et des forces vives, sous la conduite du gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji, entouré de nombreux invités.

À son arrivée, le gouverneur Ngoyi Kasanji, a commencé son discours par un rappel historique du processus et des péripéties ayant conduit à l’accession du pays à sa souveraineté.

Alphonse Ngoyi Kasanji a indiqué que tout est mis en œuvre au niveau de la province, pour maintenir un climat de paix. Il a mis un accent particulier sur la nécessité, du dialogue national.

Le gouverneur du Kasaï-Oriental a expliqué que sa tournée à l’intérieur de la province, à l’occasion des consultations politiques a révélé que la population était favorable au découpage.

Toutefois, le démembrement du Kasaï-Oriental et la création de trois nouvelles provinces, ne devrait pas faire voler en éclat l’unité du peuple kasaien, a-t-il prévenu.

Le découpage ne signifie pas chasse aux non-originaires, a ajouté Ngoyi Kasanji Alphonse.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner