Beni : la société civile plaide pour le désengorgement de la prison de Kangwayi

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

La société civile de Beni (Nord-Kivu) invite les autorités provinciales à désengorger la prison centrale de Kangwayi. Selon son président, le pasteur Gilbert Kambale, cette maison carcérale qui a une capacité de cent cinquante prisonniers compte aujourd’hui plus de quatre cents pensionnaires, parmi lesquels des condamnés pour infractions graves.

« Nous saluons d’abord le travail qui a été effectué pendant ces derniers mois parce qu’il y a eu des condamnations. Mais aujourd’hui la population carcérale est au-delà de 400 et nous estimons qu’il y a une surpopulation de la prison et nous demandons qu’il puisse y avoir un désengorgement », a affirmé Gilbert Kambale.
Il dit craindre que cette situation ne favorise l’évasion massive des prisonniers.
« Vous savez dans les jours passés, on a déploré des évasions a plusieurs reprises, vous êtes témoins que la prison de Kangwayi s’est vidée de tous ses pensionnaires plus de 400, il y a 2 ans, 3 ans. Nous craignons que les choses pareilles se répètent. C’est pourquoi, nous réclamons un désengorgement de cette prison de Beni Kangwayi », a déclaré Gilbert Kambale.
De son côté, le Procureur  de Beni, Damien Kambale, a reconnu la surpopulation de la prison de Kangwayi.
Il a indiqué qu’il a fait rapport à sa hiérarchie pour que des condamnés à des fortes peines soient transférés vers les prisons plus sécurisées du pays.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner