Bukavu : le bourgmestre de Kadutu réclame des armes pour la police de proximité

Une vue aérienne de la ville de Bukavu. Photo PhilKin

Le bourgmestre de la commune de Kadutu, à Bukavu, appelle les autorités de la police dans cette ville à remettre des armes aux policiers de proximité. Selon Munyole Bekao, ces policiers, uniquement armés de matraques, sont incapables de faire face aux bandits armés qui sèment la terreur dans plusieurs quartiers de sa commune et leurs environs. Ces bandits attaquent régulièrement les habitations sans aucune résistance.

Les communes les plus touchées par cette insécurité sont celles de Kadutu et d’Ibanda.

La nuit du dimanche 5 au lundi 6 juillet dernier, une trentaine d’hommes armés ont emporté plusieurs biens de valeur dans une dizaine de maisons sur l’avenue Chiberha, à Kadutu.

Le bourgmestre de cette commune, Munyole Bekao, invite les autorités à mieux outiller la police affectée dans ces quartiers.

«La police de proximité, qui vient fraîchement de la formation, on leur a vraiment appris comment vivre avec la population, mais pas comment manier l’arme. Et les voleurs que nous rencontrons la nuit sont des voleurs à mains armées. Nos pauvres policiers, seulement avec des matraques en mains, pour aller affronter des gens qui ont des armes», a-t-il souligné.

Pour l’autorité communale, ces bandits agissent sans inquiétude parce qu’ils savent que les policiers de proximité n’ont pas d’arme létale.

«La fois passée, ils étaient confrontés à 30 voleurs armés jusqu’aux dents qui ont visité plus de 22 maisons vers Kanfu. Les policiers se sentaient impuissants pour les affronter», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministre provincial de la Sécurité a assuré que le conseil de sécurité met en place des stratégies de lutte contre la recrudescence de l’insécurité dans toute la ville de Bukavu.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : recrudescence d’attaques armées à Goma

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)