Nord-Kivu : les chefs coutumiers plaident pour le déploiement des FARDC à Walikale

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Les chefs coutumiers des groupements Ihana et Utunda plaident pour le déploiement des Forces armées de la RDC pour mettre fin à la « confusion » dans ces villages du territoire de Walikale au Nord-Kivu. Dans une déclaration faite mercredi 8 juillet à Radio Okapi, ils ont indiqué que les populations civiles de ces deux entités sont victimes d’exactions commises par les chefs Maï-Maï Cheka, Guidon et Raïa Mutomboki.

Pour Mwami Séraphin Ngulu, chef coutumier du groupement Ihana, cette situation n’a que trop duré et les autorités locales ne savent pas quoi faire devant cette « barbarie » des groupes armés locaux.
Il a notamment cité plusieurs cas d’assassinats, de tortures et d’arrestations le week-end dernier d’un notable du village Mera, enlevé par Guidon et qui n’est pas encore retrouvé.
Un calme précaire s’observe actuellement dans la région de Mera, Mwiki et Nsindo, après les affrontements qui ont opposé le week-end dernier, les Maï-Maï NDC/Cheka et ceux appartenant à Guidon, non autrement identifié.
Ces combats ont eu lieu dans les collines entre Binyampuli et Ntoto en groupement d’Ihana, sur l’axe Kibua.
Les sources militaire et coutumière de Walikale indiquent que ces combats ont fait au moins 14 morts parmi les assaillants dont la plupart côté Cheka ainsi que 8 blessés de part et d’autres.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner