Evariste Boshab: «Il n’y a pas eu de retard dans le processus d’installation de nouvelles provinces»

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Evariste Boshab. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga Lumbahee

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Evariste Boshab Mabudj, a indiqué que le processus d’installation de nouvelles n’a pas connu de retard. Il l’a dit, samedi 11 juillet, au cours d’une conférence de presse, organisée dans son cabinet de travail à Kinshasa.

«Je peux affirmer avec force qu’il n’y a point véritablement de retard étant attendu que le temps a été capitalisé pour intensifier un travail pédagogique à l’endroit de certains compatriotes dubitatifs quant au bien-fondé de faire aboutir le processus de la décentralisation dans notre pays », a indiqué Evariste Boshab.

A l’occasion, il a annoncé pour bientôt la programmation des sessions extraordinaires des Assemblées de nouvelles provinces démembrées.

Pour l’ancienne Province Orientale et la province de l’Equateur, par exemple, la programmation de ces sessions extraordinaires est prévue entre le 21 et le 23 juillet en cours.

Les provinces qui seront issues de la province du Katanga et du Kasaï-Oriental, souligne le vice-Premier ministre, organiseront leurs sessions extraordinaires entre le 28 et le 30 juillet, tandis celles qui seront démembrées de l’actuelle Bandundu et du Kasaï-Occidental programmeront les leurs entre les 5 et 7 août prochains.

Devant les journalistes, Evariste Boshab a expliqué que les gouverneurs de ces nouvelles provinces seront élus pour les uns entre le 27 et le 30 juillet, pour les autres entre 3 et 5 août ; et pour les autres encore entre le 11 et 13 août 2015.

A (re) Lire: Salomon Banamuhere: «Les 26 provinces existent, nous sommes dans la phase d’installation»

Il est par ailleurs persuadé que la campagne menée à travers certaines provinces a produit des résultats escomptés.

«Pour le déroulement du reste des opérations, on peut faire constater que nous procédons déjà à ce moment à la désignation des fonctionnaires ayant les grades les plus élevées dans l’administration publique de chaque nouvelle province, chargés de convoquer la session extraordinaire de l’Assemblée provinciale et d’en présider l’ouverture», a poursuivi le vice-Premier ministre de l’Intérieur.

Deux provinces déjà démembrées

Le démembrement de la province de l’Equateur est désormais effectif. Les députés provinciaux de l’Equateur ont ainsi pris acte du rapport de la commission de démembrement de cette grande province au cours de la session extraordinaire, tenue samedi 11 juillet, à Mbandaka.

Cette session a été organisée en présence des membres de la commission venus de Kinshasa et du gouverneur intérimaire de l’Equateur, Sébastien Impeto.

A l’occasion, le président de l’Assemblée provinciale de l’Equateur, Jean-Gontran Ibambe, a annoncé, conformément à la loi de programmation, la naissance immédiate de cinq nouvelles provinces : l’Equateur, la Mongala, la Tshuapa, le Nord-Ubangi et Sud-Ubangi.

Pour lui, l’’avantage de cette politique est qu’elle facilite la gestion de proximité et la transformation de l’arrière-province en plusieurs centres d’impulsion et de développement.

«L’actuel gouvernement de l’Equateur est dissout et ne peut plus prendre des actes de disposition » a souligné Jean-Gontran Ibambe.

Il a par ailleurs invité ses collègues à cultiver la paix et au sens de bonne gouvernance dans le choix des dirigeants de nouvelles entités.

Pour sa part, la Province Orientale a été démembrée à quatre nouvelles provinces, à savoir ; la Tshopo, l’Ituri, le Bas-Uele et le Sud-Uele.

Cette prise d’acte par le président de l’Assemblée de la Province Orientale, Lwamba Lwa Nemba au cours d’une session extraordinaire, tenue à Kisangani.

Le président de la commission de démembrement de la Province Orientale a par ailleurs attiré l’attention des députés provinciaux sur le fait que le découpage territoire n’est pas synonyme à l’indépendance vis-à-vis des autres provinces, ni du gouvernement central.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (63)
FARDC (48)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Yumbi (18)
CSAC (18)