Découpage territorial : Moïse Katumbi heureux « d’avoir laissé un Katanga magnifique »

Moise Katumbi, gouverneur de la province du Katanga le 29/6/2011 à Lubumbashi. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, se dit heureux de laisser une province magnifique et prospère bien que beaucoup de choses restent à faire. Il l’a affirmé jeudi 16 juillet, après que l’assemblée provinciale a pris acte du démembrement du rapport de la commission du démembrement de la province. Le Katanga est officiellement éclaté en Tanganyika, Haut-Lomami, Lualaba et Haut-Katanga.

« Le Katanga, je le laisse dans un état magnifique. C’est la province pilote. Nous sommes le premier contribuable au niveau de la RDC. Et le Katanga est une province prospère aujourd’hui qui est enviée par tout le monde », a déclaré le gouverneur sortant Katumbi.
Selon lui, beaucoup reste encore à faire pour la province. Il espère que les autres continueront le travail qu’il n’a pas pu réaliser.
« J’avais une vision. On a fait ce qu’on pouvait faire avec la population et mon gouvernement et l’assemblée provinciale. Il reste encore beaucoup de choses à faire. Les autres vont continuer, ils vont développer les quatre provinces », a ajouté Moïse Katumbi.
Pour lui, il était impérieux de respecter la Constitution qui a consacré le démembrement de la province.
« Ça fait huit ans que je suis à la tête du Katanga. Nous devons respecter la Constitution de la République parce qu’elle est sacrée. La Constitution c’est notre bible, c’est notre coran, c’est notre Thora. Je suis gouverneur de la province, je ne suis pas au-dessus de la loi, je dois respecter la Constitution. C’est pourquoi je suis en train de partir avec joie », a affirmé l’ancien gouverneur.
Moïse Katumbi dit ne pas avoir un pincement au cœur après le démembrement du Katanga.
« Au début je n’étais pas d’accord avec le découpage, je l’ai toujours dit. J’ai dû accepter parce que la loi a été votée. En tant que démocrate,  je pars avec ma fierté en respectant la Constitution de la République », a-t-il souligné.
Le président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga, Kyungu wa Kumwanza, a par ailleurs invité les députés, appelés à rejoindre leurs nouvelles provinces, à tout faire pour les rendre prospères.
En mars dernier, Gabriel Kyngu avait exhorté les Katangais à l’harmonie, à la paix ainsi qu’à la cohésion au cours du processus de mise en oeuvre du découpage territorial.
Il avait également lancé une mise en garde contre tous ceux qui tenteront de créer la confusion à ce sujet pour semer le trouble au Katanga.​

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (97)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (77)
élection (53)
FARDC (43)
Beni (41)
Monusco (40)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)