Bukavu : deux jeunes hommes tués à Panzi

Des agents de l’Hôpital Panzi manifestent dans les rues de Bukavu le 2 janvier 2015. Photo/Joseph Banyanga

Des bandits armés ont tué, dans la nuit de mardi à mercredi 22 juillet, deux jeunes au quartier Panzi dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu. Pour dénoncer des cas d’insécurité, d’autres jeunes ont barricadé le trafic sur le tronçon Bukavu-Nyangezi-Kamanyola à partir de l’entrée de l’Hôpital général de référence de Panzi.

Des témoins racontent que des hommes armés habillés en tenue militaire se sont introduits par effraction dans une maison vers 1 heure du matin dans le quartier Panzi. Ils ont rencontré de la résistance de deux frères qui ont réussi à ravir une arme aux assaillants. Furieux, l’un des criminels a ouvert le feu sur les deux jeunes hommes, âgés respectivement de 27 et 24 ans.

Le chef de quartier qui cite les membres de la famille des victimes indique qu’une tenue militaire a été abandonnée par les bandits.

La famille a demandé aux autorités venues compatir avec elle, de se servir de cet élément de preuve pour bien orienter les enquêtes.

Les jeunes du quartier Panzi ont barricadé la route et brûlé des pneus pour exprimer leur colère.

Toutes les activités sont restées paralysées depuis le matin.

Le bourgmestre de la commune d’Ibanda et la police se sont rendus sur le lieu pour demander aux manifestants d’éviter tout débordement et de libérer le passage.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner