RDC : le député Jean-Bertand Ewanga de l'UNC libéré de la prison

Le secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Jean-Bertrand Ewanga lors d’un meeting de membres de l’opposition congolaise le 4/8/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le député Jean-Bertrand Ewanga a été libéré jeudi 30 juillet après avoir purgé onze mois et vingt-quatre jours de servitude pénale à la prison centrale de Makala à Kinshasa. Le secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC) avait été condamné à douze mois ferme pour outrage envers le chef de l’Etat Joseph Kabila lors d’un meeting contre la révision constitutionnelle.

Cette libération est confirmée par Claudel-André Lubaya, secrétaire général adjoint de l’UNC.

Jean-Bertrand Ewanga avait été arrêté le 5 août 2014, au lendemain d’un rassemblement de l’opposition tenu à la place Sainte Thérèse de N’djili dans l’Est de Kinshasa.
Son parti et de nombreux autres de l’opposition protestaient au cours de ce rassemblement contre une modification de la Constitution qui permettrait à Joseph Kabila de briguer un troisième mandat présidentiel.
La Cour Suprême de justice avait prononcé son verdict contre Jean-Bertrand Ewanga le 11 septembre 2014. Il avait été condamné à 12 mois de prison ferme.
Avant ce verdict, le président de l’UNC Vital Kamerhe avait estimé qu’« il n’existe aucune infraction qualifiée d’offense au chef de l’Etat» dans les lois congolaises, invitant à la même occasion Joseph Kabila à privilégier l’apaisement politique en RDC.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner