Élections des gouverneurs : Mwenze Kongolo dénonce « une violation de la Constitution »

Mwenze Kongolo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président des patriotes kabilistes, Mwenze Kongolo, dénonce la violation de la Constitution par les autorités congolaises dans l’organisation des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces issues du découpage. Au cours d’un point de presse qu’il a organisé vendredi 31 juillet à Lubumbashi (Haut-Katanga), il dit ne pas comprendre comment ces gouverneurs seront élus par les députés provinciaux qui sont fin mandat.

Pour lui, il s’agit tout simplement d’une violation de la Constitution.

« Comment les gens qui sont en violation de leurs mandats, peuvent encore se mettre ensemble pour choisir leurs gouverneurs. Nous nous demandons, d’où vient ce mécanisme. Est-ce que c’est dans la Constitution ? Qu’on nous le prouve sur le plan légal », a affirmé Mwenze Kongolo.

Il soutient que les députés provinciaux qui ont dépassé leurs mandats n’ont plus droit à jouer un quelconque rôle dans ce processus.

« Nous demandons que les gens soient patients et qu’on organise d’abord les élections provinciales avant de penser à celles des gouverneurs », a proposé le président des patriotes kabilistes, un parti politique de l’opposition.

L’élection des gouverneurs des vingt-et-une nouvelles provinces se tiendra le 6 octobre 2015 et non plus le 31 août comme publié initialement. Le dépôt des candidatures est quant à lui prolongé au 21 août.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner