Une ONG appelle à la cohésion des Ituriens

Ituri, en province orientale, marqué en rouge sur la carte.

L’Union des associations culturelles pour le développement de l’Ituri (Unadi) invite les filles et fils de cette nouvelle province à s’asseoir autour d’une table pour réfléchir sur l’avenir de leur entité. Cette structure a lancé son appel dans une déclaration faite, samedi 1er août, à Bunia, chef-lieu de l’Ituri.

L’Unadi estime qu’il ne faut plus laisser les hommes politiques décider seuls du sort de cette province.

C’est la raison pour laquelle, elle réclame la tenue, dans les jours à venir, d’une grande conférence sur la paix et le développement durable de l’Ituri.

Le président de la commission préparatoire de cette conférence, Bungishabaku Kato, indique que ces assises devront élaborer un cahier de charge à soumettre au gouverneur qui sera élu.

«Nous le constatons actuellement, il y a beaucoup d’agitations pour le partage de gâteau. C’est cela justement que les Ituriens veulent refuser. Nous voulons avoir une vision commune, savoir quelle direction nous allons prendre comme province. Finalement, il faut que les Ituriens se mettent ensemble, qu’ils réfléchissent ensemble, qu’ils aient un plan de développement », a-t-il recommandé.

A (re) Lire: Report de l’élection des gouverneurs: les politiciens de l’Ituri redoutent la mauvaise gouvernance

Bungishabaku Kato  a par ailleurs invité les Ituriens à refusent que les gens viennent avec leurs idées pour les diviser:

«Que tous comme un seul homme, nous puissions être ensemble pour de dire non à ceux qui nous ont toujours trompés et de dire oui à ceux qui veulent le changement et transformation de I’Ituri».

Selon lui, la nouvelle province de l’Itrui a besoin des infrastructures de base notamment de bonnes écoles (écoles primaires, secondaires, des universités).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner