Etiage du fleuve: les abonnés de la Snel appelés à «économiser» l’électricité

Une vue du fleuve Congo à Kinsuka/Kinshasa.

L’Administrateur délégué général de la Société nationale d’électricité (Snel), Eric Mbala a invité mercredi 5 août la population à un usage rationnel de l’électricité pour faire face aux délestages consécutifs à l’étiage sévère du fleuve Congo. Il s’exprimait lors d’un déjeuner de presse, organisé à Kinshasa sous le thème: «Baisse du niveau d’eau sur l’ensemble du bassin du fleuve Congo et impact sur les activités socio-économiques». La RDC produit essentiellement de l’hydroélectrité.

«Nous devons apprendre à faire de l’économie [de l’électricité] et que l’administration commence à arrêter le travail à 16 heures, éteindre complètement la lumière et arrêter également la climatisation. Ce qui nous permettrait, à partir de 18 heures, de prioriser les cités résidentielles », a suggéré Eric Mbala.

Le chef de la Snel a également demandé aux abonnés d’être disciplinés et de respecter les programmes des délestages. Au cours de ceux-ci, certains abonnés de Kinshasa qui ne veulent pas être privés d’électricité se raccordent auprès de leurs voisins. Ce qui entraîne une surcharge de la tension que le délestage est supposé équilibrer.

Les conséquences de l’étiage, ce phénomène naturel de baisse du niveau d’un cours d’eau, n’épargnent pas la Société commerciale des transports et ports (SCTP), ex-Onatra. Les bateaux de cette entreprise peinent à naviguer comme il faut, affirme Lambert Matuku, son directeur général-adjoint :

«Ce sont les bateaux qui en pâtissent, c’est notre exploitation qui en pâtit et finalement avec effet d’entrainement, c’est toute la société qui en pâtit».

Selon les experts de la Mettelsat, l’agence météorologique congolaise,  de la RVF, la Régie des voies fluviales et de la CVM, la compagnie des voies maritimes, le fleuve Congo enregistre chaque jour une baisse de 5 cm de son niveau depuis le début de la saison sèche.

Ces trois entreprises publiques sollicitent du gouvernement des moyens financiers adéquats devant leur permettre d’observer convenablement la pluviométrie de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)