Matadi : premières interpellations dans l'opération policière «Kongo Central Kimia»

Des habitants de la ville de Matadi en pleine préparation du 55è anniversaire de l’indépendance de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Deux séries d’interpellations ont eu lieu à Matadi, la capitale de la province du Kongo Central, dans un hôtel de la ville. Dans le cadre de l’opération « Kongo Central Kimia », lancée le 29 juillet 2015, la police a interpellé un prétendu député du district de la Funa, à Kinshasa, et une bande de trafiquants de chanvre.

Le maire de la ville de Matadi (Kongo Central) a lancé l’opération « Kongo Central Kimia» le 29 juillet dernier. Ce programme vise à mettre hors d’état de nuire les bandits qui affectent la sécurité des personnes et de leurs biens dans cette partie du pays.

Dans les affaires du prétendu député, arrêté avec ses gardes du corps sur un mandat de perquisition du procureur général de la République rattaché à la Cour d’appel de Matadi, le commissaire provincial Philémon Patience Mushid Yav explique avoir trouvé des diamants. « Nous avons saisi deux faux diamants de type « grosse pierre ». Aussi, sept petites pierres ont été saisies, parmi lesquelles une seule était une bonne pierre. Les accompagnait un appareil testeur de diamants », a déclaré M. Mushid Yav.

En parallèle, un groupe de vendeurs et de consommateurs de chanvre ont été interpellés. Tous ont été déférés au parquet de grande instance de Matadi. « Nous avons lancé l’opération « Kongo Central Kimia » car nous voulons être calmes à l’approche des élections. Dans tout le territoire [du Kongo Central], la police est en train de boucler, de faire ses rondes », a ajouté le commissaire provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner