Le Pam et la LWF démentent les accusations de détournement des vivres des déplacés

Des familles autours des vivres distribués par le Programme Alimentaire Mondial(PAM) ce 1/01/2003 dans le Camp des déplacés à Geti en RDC, lors de la visite de Jan Egland, Secrétaire générale des Nations Unies en charge des affaires Humanitaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le bureau provincial du Programme alimentaire mondial (Pam) au Nord-Kivu a démenti, mardi 11 août, dans un communiqué les « allégations incriminantes du président de la société civile du territoire de Lubero» concernant le prétendu détournement de près de 30 tonnes de vivres destinés aux déplacés.

Dans son communiqué, le Pam indique qu’il n’avait aucun de ses agents ni de ses camions lors de la distribution de vivres à Kirumba qui s’est déroulée du 31 juillet au 2 août 2015, au cours de laquelle le représentant de la société civile a jugé qu’il y avait eu détournement. Or, continue le communiqué, «c’est une pratique courante pour le PAM de recourir à des partenaires pour transporter et distribuer ses vivres».

A (re) Lire: Lubero : 30 tonnes de vivres du PAM détournées, selon la société civile

«Les éléments de cette enquête interne confirment également que ces allégations de détournement et de vente de vivres sont non fondées car toutes les distributions ont été effectuées conformément aux procédures», peut-on également lire dans le communiqué du Pam.

Charles Kawara Ngenda, le coordonnateur de l’ONG Lutherian World Federation (LWF), partenaire du Pam, a aussi récusé les accusations de George Muhindo Katsongo, président de la Coordination de la société civile du territoire de Lubero :

« Il s’est avéré que M. Muhindo Katsongo n’avait pas de preuves à présenter pour prouver  notre implication dans ce qu’il avait appelé détournement de 30 tonnes de vivres. Nous disons que  c’est de la pure fiction parce que [l’accusation est] dénuée de tout fondement. Il n’y a pas eu détournement».
Le communiqué de l’agence onusienne rappelle enfin que « l’objectif principal du Pam en République Démocratique du Congo est de sauver des vies et de porter secours aux personnes les plus vulnérables” . C’est pourquoi, explique le bureau Nord-Kivu du Programme Alimentaire, « nous prenons très au sérieux toute allégation de détournement de vivres. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)