Kikwit: une vingtaine de morts dans une bousculade à l’ouverture du Festival Kester Emeneya

Plusieurs personnes sont mortes vendredi 25 avril vers deux heures du matin dans une bousculade au stade du 30 juin de Kikwit pendant le concert inaugural de la première édition du Festival « King Kester Emeneya » organisé en hommage de cet artiste musicien mort en France en février dernier. Des sources hospitalières font état de 23 morts et 19 blessés. Mais ce bilan est encore provisoire, estiment des sources locales, indiquant que certaines familles ont récupéré les corps de leurs proches aussitôt après le drame. De son côté, le maire de Kikwit parle de 14 morts et quelques blessés.

Le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Kikwit 1, Dr Mpay, affirme que son établissement hospitalier a reçu  23 corps de victimes de la bousculade.  Selon le médecin directeur, la prise en charge des personnes blessées ne pose pas problème, car elle assurée par le gouvernement provincial du Bandundu.

L’un des blessés relate les faits :

« Je suis Bamenga Bazowa Bacon Bravo. J’étais au stade. A 23 heures, Fally Ipupa a débuté son concert. La lumière s’est éteinte, les policiers ont alors commencé à nous chasser parce que certaines personnes leur avaient lancé des pierres. Il n’y avait qu’une seule porte ouverte pour tout ce grand stade.  Il était donc difficile à la foule de sortir par cette seule porte, encombrée par des motocyclistes. Dans cette bousculade nous sommes tombés. Ceux qui cherchaient à sortir du stade, fuyant les coups des policiers, nous piétinaient. Certaines personnes sont mortes sur place, et d’autres sont blessées comme moi ».

Dans un communiqué publié quelques heures après la bousculade, le gouvernement provincial du Bandundu a déploré le drame mais l’exécutif provincial ne donne pas de bilan.

« Le gouvernement provincial du Bandundu a la profonde douleur d’informer la population que des incidents malheureux  sont survenus  ce vendredi 25 avril au stade du 30 juin de Kikwit. En effet, une bousculade due à l’engouement du public venu nombreux pour assister aux manifestations  marquant la première édition du festival et du retrait de deuil  de King Kester Emeneya a entraîné mort d’hommes et des dégâts matériels. Son excellence monsieur le gouverneur de province a convoqué à cet effet une réunion du comité de sécurité pour [prendre] des mesures appropriées », indique le communiqué lu par le porte-parole du gouvernement provincial du Bandundu.

La même source affirme qu’une enquête est ouverte pour tenter d’éclaircir les circonstances de ce drame.

Mais entre-temps, le gouvernement provincial du Bandundu annonce l’annulation de toutes les activités prévues dans le cadre du festival Kester Emeneya qui devait se clôturer le dimanche 27 avril prochain.

L’exécutif provincial présente ses condoléances aux familles éprouvées et invite la population à demeurer calme.

Le gouvernement provincial n’a pas encore fourni les détails sur ce drame mais des sources locales indiquent que la bousculade a eu lieu alors que le chanteur Fally Ipupa était sur scène.Après une coupure d’électricité, plusieurs personnes venues assister au concert dans le stade de Kikwit auraient tenté d’en sortir. Ils ont fait face à ceux qui étaient restés à l’extérieur et qui tentaient d’entrer gratuitement dans l’enceinte en profitant de l’obscurité. Une bousculade s’en est suivie, causant des morts.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner