Pas de vente d'essence à Moanda


Ville de Moanda ©digitalcongo.net

Depuis plus d’une semaine, les revendeurs d’essence du Bas-Congo ne dédouanent plus leurs marchandises. Ils protestent contre l’instauration depuis le 25 mars par le Fond national d’Entretien routier (Foner) d’une taxe de 25 dollars par fût. Les revendeurs estiment qu’il n’y a aucun lien entre leur activité et le Foner.

Cette structure a pour mission d’entretenir les routes avec des recettes générées uniquement par les péages, précisent-il.

Le président de la fédération des entreprises du Congo/Moanda affirme que le Beach et le poste frontalier de Malongo à Moanda sont inondés de fûts de carburants. La même situation est observée au petit port de Boma.

Les conséquences se font déjà sentir dans la cité de Moanda. Les véhicules qui transportent ces produits sont immobilisés. Leurs propriétaires sont au chômage, comme les jeunes manutentionnaires et les convoyeurs.

Dans les zones reculées du Bas-Congo, la carence commence déjà à se faire sentir.

Un chauffeur de taxi qui fait des navettes entre Boma, Muanda, Tshela et Matadi indique que le prix de la course risque d’être revu à la hausse et les prix des produits agricoles vont augmenter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (101)
Elections (89)
Ebola (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)