Matadi: une mauvaise récolte entraîne la flambée des prix


Hausse de prix des denrées alimentaires à Matadi

La caisse de tomates vendue à 15 mille Francs congolais (16.6 USD) il y a une semaine coûte actuellement 70 mille Francs congolais (77.7 USD) sur le marché local, selon plusieurs sources. La situation est similaire pour d’autres produits agricoles. Cette mauvaise récolte est consécutive à la baisse de la production agricole qui serait causée par le changement climatique observé dans la cité de Mbanza ngungu dans le Bas Congo, selon des experts congolais.

Plusieurs plantations et cultures sont ravagées par les inondations, la sécheresse et les maladies qui attaquent les champs depuis plus de deux mois, affirme un membre du comité de développement de Mbanza Ngungu.

Cette situation oblige les paysans à faire des récoltes précoces. Ils évitent la pourriture des certaines plantes attaquées par des insectes.

Les paysans affirment que les germoirs des produits maraîchers tels que la tomate, la courge, le haricot, le chou pommé et le piment sont totalement détruits.

Conséquence: les produits se font rares dans les centres de négoce, et la spéculation va bon train sur le marché.

Pour la FAO, les agriculteurs doivent changer des terres pour leurs cultures. Bruno Kitshaka demande aux paysans de planter sur des plateaux. Cette solution palliative posera tout de même le problème d’arrosage, reconnaît cet expert. Il a aussi recommandé aux agriculteurs de couvrir les germoirs.

Bruno Kitshaka affirme cependant que la solution définitive à cette problématique de mauvaise récolte nécessite des gros moyens financiers.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires