TFM accusé de fournir à ses agents des aliments périmés


Un site de TFM

L’entreprise minière Tenke Fungurume Mining (TFM) offre à son personnel des produits alimentaires périmés. Une accusation de l’ONG Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, ACAT, section de Fungurume, que TFM rejette.

ACAT dit avoir mené des enquêtes au sein de la société Tenke Fungurume Mining la semaine dernière avant d’arriver à cette conclusion.

Parmi les aliments avariés que TFM offre à son personnel, le responsable de cette ONG cite, notamment le lait, le fromage, les biscuits, les arachides et la viande.

La période de péremption de ces produits était, novembre 2009 pour les uns et janvier-février 2010 pour les autres.

Ces aliments sont servis aux agents pendant la pause, précise la source.

Quelques agents de TFM ont confirmé dans l’anonymat l’accusation de l’ACAT contre leur employeur, précisant que celui-ci s’est empressé d’enfouir sous le sol les produits périmés après le passage d’une délégation de l’ONG.

De son côté, Tenke Fungurume Mining rejette en bloc l’accusation.

Dans un communiqué publié lundi dernier, les responsables de cette entreprise déclarent que TFM offre à ses employés un service alimentaire compatible avec ceux d’autres filiales à travers le monde en terme de valeur nutritive et qualité.

Aucune nourriture n’est donnée à ses agents si le délai de péremption est dépassé, assurent les responsables de TFM.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner