Sakania: la Cour suprême menace de fermer la Société Frontier


Le cobalt est l'une des matières qu'exploite Frontier à Sakania

La population de Sakania, au sud du Katanga, est inquiète suite à la menace de la fermeture qui pèse sur la société Frontier, filiale du minier canadien First Quantum Minerals (FQM). Cette menace viendrait d’un arrêt de la Cour suprême de justice. En effet, l’arrêt pris à la  mi-mai 2010 attribue certains gisements de cuivre et de cobalt de Frontier à la Sodimico.

La même décision judiciaire annule une lettre du ministère des Mines et vise les gisements de Lonshi et de Kijiba, les plus riches de ce territoire.

Ceux qui ont connu les bienfaits de First Quantum Minerals par l’exploitation de ces deux gisements, acceptent mal le départ du minier.

C’est le cas de Papa Kimbala, infirmier octogénaire très connu à Sakania. Il déclare:

« Quand on voit Sakania, on voit les gisements de Kijiba directement. Si Frontier ferme, le monde va quitter Sakania pour aller ailleurs. S’il y a des élections, même les candidatures ne seront pas considérées parce que la population ne sera pas contente.»

Mais  Papa Kimbala, comme on l’appelle ici,  n’est pas le seul à politiser l’affaire. Kabwela est agriculteur. La présence de FQM lui a permis d’augmenter sensiblement la production de  son maïs ces cinq dernières années :

«D’ici peut-être quelques mois, nous aurons des tracteurs. Mais briser cet élan de développement, c’est vraiment un coup dur pour nous. Tous ceux qui vont se retourner contre nous, nous n’allons pas les voter.»

Le pasteur Kitenge est l’un des  initiateurs de la prière  publique  pour la paix économique à Sakania, le samedi 5 juin. Il ne cache pas non plus son inquiétude. Il explique :

«Vous pouvez l’améliorer,  mais pas fermer la société. Et encore, avec la société, nous avons une croissance quantitative des églises et des fidèles. Nous construisons nos églises avec  ceux qui étaient des chômeurs mais qui ont de l’emploi aujourd’hui. »

Frontier est à la tête du peloton des entreprises minières pour l’impôt de 2009. Elle représente une importance particulière aussi pour le ministère provincial des Mines au Katanga.

Le ministre des Mines du Katanga, Juvénal Kitungwa appelle l’entreprise à introduire un recours en justice. Il souhaite l’intervention personnelle du  chef de l’Etat  pour sécuriser le secteur minier au Katanga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (41)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)