Lac: situation sociale catastrophique, deux cents mois d'arriérés de salaires


Un avion de Lacs

Les agents et cadres de la compagnie nationale d’aviation demeurent sans salaires depuis deux cents mois. Cette situation plonge les travailleurs clochardisés des Lignes aériennes congolaises (Lac) dans la consternation pendant que leur entreprise réalise des recettes.

La délégation syndicale de cette entreprise exprime son cri de détresse dans une lettre ouverte qu’elle vient d’adresser aux autorités de la République.

Dans cette correspondance adressée au président de la République et au gouvernement, les délégués syndicaux des Lacs décrivent le calvaire de leurs pairs : deux cents mois sans salaires, déscolarisation des enfants, près de 1 200 décès en sept ans, faute de soins médicaux. Le tableau est sombre, comme le déclare Sylvain Makiese, président de la délégation syndicale :

«La situation sociale des Lacs est tellement catastrophique que nous pourrons même pas la qualifier. S’il faut la qualifier, on parler d’urgence humanitaire : nos familles sont disloquées, il y a perte de logement, déscolarisation des enfants, sous alimentation, taux de mortalité hors pair, il y a même un agent qui s’est pendu pour interpeller l’autorité.»

Face à cette situation, les syndicalistes déplorent l’indifférence du gouvernement. Pour eux, l’Etat congolais est le premier fossoyeur des Lac. Il doit à la compagnie 23 millions de dollars américains.

Une commission parlementaire y a été envoyée au début de l’année pour enquêter sur la relance de l’entreprise, mais sans aucune suite.

Pendant ce temps, les chiffres indiquent que Lac a réalisé 6 millions de dollars l’année dernière, grâce au droit de trafic, d’assistance au sol et à son patrimoine immobilier.

L’avion acquis l’année dernière est cloué au sol, faute d’un coup de pouce financier du gouvernement.

La ministre des Transports a reçu la délégation de travailleurs mercredi 23 juin. Mais elle n’a pas donné la réponse du gouvernement à ces travailleurs qui ont fait la fierté du pays depuis l’époque de Air Zaïre (Ndlr: ancienne appellation des Lacs).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner