Pétrole du lac Albert: le gouvernement démarre l'exploitation en 2011 et 2012


Vue aérienne du Lac Albert

Le ministère des Hydrocarbures l’a annoncé dans une lettre adressée au gouvernement le 27 mai dernier. Selon cette correspondance, la production pétrolière du lac Albert permettrait d’avoir des ressources supplementaires pour soutenir la reconstruction. Les responsables de Caprikat et Foxwhelp, qui exploiteront les blocs 1 et 2, s’engagent à établir leur base en Ituri dans deux ou trois semaines à venir.

D’après les estimations du ministère des Hydrocarbures, les réserves probables contenues dans ces blocs 1 et 2 exigent plus de 300 millions de dollars d’investissement, estime un expert du ministère.

Ce dernier précise que 6 milliards et demi de barils seront exploités dans le Graben Albertine, le baril étant estimé à 70 dollars. Donc, 420 milliards de dollars sommeillent encore, ajoute-t-il.

Entre l’idée d’avoir l’argent et le palper, l’écart est grand, a estimé le ministre congolais des Hydrocarbures, avant de d’annoncer des contacts entre la RDC et les investisseurs privés sud africains et britanniques.

Par ailleurs, l’Etat congolais ne compte garder que 15% dans chaque contrat de partage de production. Caprikat et Foxwhelp ont-elles des capacités demontrées dans ce domaine ? A cette question, le ministre, Célestin Mbuyu y croit. Même les grandes sociétés pétrolières s’y retrouveront, a-t-il indiqué.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner