Carburant, Bulambo Kilosho dénie à la DRPO le droit d’instituer des nouvelles taxes


Les stations services de Bunia ne doivent pas payer les nouvelles taxes de la DRPO, selon Bulambo Kilosho

«Le gouvernement de la province Orientale n’a pas le droit de créer une nouvelle fiscalité sur les produits pétroliers importés. » C’est ce qu’a déclaré le mercredi 4 août à Radio Okapi, le ministre de l’Economie Jean-Marie Bulambo Kilosho. Cette déclaration devrait mettre un terme au conflit qui oppose à Bunia, depuis bientôt une semaine, les importateurs des produits pétroliers à la direction des recettes de la Province Orientale (DRPO).

La DRPO exige aux pétroliers de l’Ituri de payer une taxe dont la valeur est de trois cent cinquante dollars américains par véhicules de transport de carburant.

Mardi 3 août, le commissaire de district a réquisitionné la police pour effectuer un recouvrement forcé de la taxe créée par le gouvernement de Kisangani, rapporte le procureur de Bunia.

Précédemment, le parquet de grande Instance de Bunia avait refusé de sceller les stations services pour non paiement de cette taxe, la jugeant d’illégale.

Toutefois, les responsables de quelques stations services affirment avoir cédé à cette pression en déboursant plus de dix mille dollars américains.

Pour Jean Marie Bulambo Kilosho, ministre de l’Economie nationale, le gouvernement de la Province Orientale n’a pas le droit d’agir ainsi.

Il a déclaré:

« Il est hors de question qu’on crée une autre législation des taxes qui viennent se greffer à la structure de prix que j’ai fixée. Si elle refait surface notamment en Province Orientale, cette taxe-là doit tout simplement et purement être annulée. »

Il n’y a que le ministre de l’économie nationale, renchérit la même source, qui fixe le prix des produits pétroliers.

Certains importateurs de carburant de Bunia, déjà en ordre vis-à-vis de la direction des recettes de la Province Orientale, menacent de saisir la justice pour se faire rembourser.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner