Journée sans diamants à Mbuji-Mayi

Aucun marché de diamants n’a ouvert ses portes ce mercredi 11 août  dans la capitale du Kasaï Oriental. Les opérateurs de ce secteur ont répondu ainsi au mot d’ordre du Conseil provincial des diamantaires, CPD.

En effet, le CPD a appelé ses membres à observer « une journée sans diamants » en vue de protester contre la mesure du ministère des Mines qui rend obligatoire la désoxydation ou le nettoyage de tout diamant brut avant son exportation.

M. Kubela, président  du CPD, explique l’action menée ce mercredi :

« Tous les marchés et mini marchés de vente et d’achat de diamants sont fermés, les maisons d’achat de diamants, les bureaux les comptoirs agréés des nationaux comme ceux des expatriés sont fermés. C’est pour répondre à notre mot d’ordre de la journée sans diamants, en protestation contre les arrêtés ministériels 0173, 074 du ministre national des Mines portant la désoxydation obligatoire du diamant brut avant son exportation. »

Selon le président du CPD, les diamantaires ne sont pas d’accord avec cette mesure. Il annonce la composition d’une délégation de sa structure qui se rendra à Kinshasa pour rencontrer le ministre de tutelle.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner