Brazzaville: la fermeture du trafic fluvial avec Kinshasa fait des mécontents le week-end


Le trafic entre les deux rives a été fermé le week-end

La fermeture du beach de Brazzaville entre samedi et lundi à cause des festivités du 15 août, a malheureusement perturbé les échanges entre les deux capitales les plus rapprochés du monde. Au nombre de plaignants, de nombreux commerçants de Brazzaville qui regrettent de n’avoir pas réalisé de bonnes affaires.

La viande, la volaille et le poisson congelés venant de Kinshasa ont augmenté de 4 à 10 dollars, a constaté ce lundi matin, Christine, revendeuse des vivres frais au marché Total de Brazzaville. “Et puis, il n’y a presque plus rien dans les chambres froides”, a-t-elle noté.

“La fermeture du beach, bien que ce soit le week-end, nous fait perdre 6.000 à 10.000 dollars de recettes journalières”, soulignait déjà pour sa part, samedi, un inspecteur des douanes, voyant se vider le beach en début d’après-midi.

Les petits vendeurs des biscuits, savons, bombons, allumettes et autres, ont, eux aussi, subi le coup, faute de ravitaillement.

Pour des canots rapides, “c’est 240 dollars de gain journalier de perdu” a déploré Jonas Bokenga, un propriétaire de bateau.

Même les manutentionnaires et quelques restaurateurs du beach sont restés les poches vides, par manque d’activités.

Rappelons que Brazzaville avait procédé, samedi, à la fermeture du beach à cause des festivités du cinquantenaire de son indépendance.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner