Kinshasa: panier de la ménagère, les prix des denrées alimentaires en hausse


Vendeurs et acheteurs se plaignent tous sur le marché de Kinshasa

Depuis deux semaines, les prix des denrées de première nécessité connaissent une hausse  qui affecte presque tous les produits, a-t-on constaté mercredi 6 octobre, dans les marchés de la capitale congolaise. La population s’en plaint, les vendeurs aussi.

Au marché central de Kinshasa, une acheteuse refuse de s’exprimer au micro de Radio Okapi.

Elle se dit révoltée par la surchauffe des prix des biens, notamment des produits alimentaires.

Elle incrimine les autorités.

D’après elle, ces dernières encouragent cette situation sur le marché.

Une autre dame, tient à peu près le même discours.

Elle appelle l’Etat congolais à arrêter vite cette hausse des prix, au moins cette fois-ci.

«Je demande au gouvernement de réagir. Dans tous les pays du monde, l’Etat contrôle les prix sur le marché. Mais pourquoi en RDC l’Etat accepte n’importe quoi?», s’interroge à haute voix cette dame.

Et pour cause…

Le prix du poisson chinchard est passé de 1800 francs congolais le kilo,  il y a une semaine,  à 2 300 francs congolais.

Mais, au marché central, les acheteurs ne sont pas les seuls à se plaindre.

Les vendeurs aussi…

Ces derniers se disent affectés à deux niveaux: au niveau de la vente et au niveau des approvisionnements.

«Au niveau de la vente notre chiffre d’affaires est depuis quelques jours réduit de moitié à cause du faible nombre d’acheteurs. Et au niveau des approvisionnements, nous avons aussi constaté une rupture des stocks pour certaines denrées», explique un vendeur.

En effet, des denrées comme le chinchard 16+ et 18+ n’étaient ps visibles en stocks dans certaines chambres froides visitées ce mercredi matin à Kinshasa.

Une rupture qui reste encore à expliquer, car les principaux importateurs contactés n’ont pas souhaité réagir encore.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner