Katanga: les services opérant illégalement appelés à quitter la frontière de Kasumbalesa


Camions à l'arrêt au poste frontalier de Kasumbalesa

La frontière de Kasumbalesa compte quatorze services de l’Etat installés illégalement. Ces services doivent quitter ce poste frontalier, ont annoncé jeudi 28 octobre, les membres de la commission provinciale du Katanga chargée d’y remettre de l’ordre. Le but : faire respecter le décret présidentiel qui limite à quatre le nombre des services devant opérer aux frontières.

Les services autorisés à œuvrer aux frontières sont :

  1. la Direction générale des douanes et accises (DGDA)
  2. l’Office congolais de contrôle (OCC)
  3. la Direction générale des migrations (DGM) et
  4. l’hygiène aux frontières.

Dix huit services étaient installés à la frontière de Kasumbalesa et percevaient des taxes.

Parmi les services qui doivent cesser d’opérer à cette frontière, on compte les services de :

  • commerce extérieur
  • transport et communication
  • quarantaine animale et végétale
  • détection militaire des actions anti-patrie (Demiap)
  • agence nationale de renseignement (ANR)
  • auditorat  militaire
  • police
  • cité de Kasumbalesa
  • brigade anti-fraude du parquet
  • brigade anti-fraude du gouvernorat du Katanga
  • garde Républicaine…

La commission provinciale demande aux services de sécurité de se consacrer uniquement à leur travail plutôt que de tracasser les opérateurs économiques.

La commission a demandé aux autres services de collaborer avec les  quatre services autorisés à la frontière pour que leurs taxes soient perçues au guichet unique.

C’est le cas du service de l’hygiène aux frontières qui doit commencer à percevoir les taxes dues à la quarantaine animale et végétale.

Les récalcitrants seront arrêtés et traduits en justice, ont fait savoir les membres de la commission.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner