RDC: reprise effective des vols commerciaux

Un avion sur la piste de l'aéroport de N'djili, KinshasaUn avion sur la piste de l’aéroport de N’djili, Kinshasa

Un avion sur la piste de l'aéroport de N'djili, Kinshasa

Les vols des compagnies aeriennes privées desservant l’espace congolais ont effectivement repris ce mercredi 23 février dans la matinée, après l’arrêt de travail observé la veille par ces transporteurs aériens sur toute l’étendue  du territoire national. Cette reprise est consécutive au compromis trouvé mardi, lors de la rencontre entre les transporteurs aériens et le Premier ministre Adolphe Muzito.

Certaines des compagnies privées, comme Air Katanga et Hewa Bora, ont carrément doublé leurs vols de ce mercredi pour combler le manque à gagner enregistré lors du boycott de la veille.

Cette reprise du trafic aérien a été constatée à l’aéroport national de Ndolo et à l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa, y compris les aéroports des provinces de la RDC.

D’après le président du comité des transporteurs aériens, Steavros Papaianou, la rencontre de mardi 22 février avec le Premier ministre a permis de décanter la situation et trouver un début de solutions. C’est notamment la signature d’un protocole, intervenue ce mercredi, pour la suppression de certaines taxes illégales.

Selon la même source, jusqu’à lundi 21 février, ces différentes taxes rendaient difficile le fonctionnement de leurs compagnies. A titre exemplatif, pour 10 minutes de vol entre Kinshasa et Brazzaville, il fallait payer 156 dollars américains au titre de taxes et redevances, alors que le billet revenait à 186 dollars.

D’apres Steavros Papaianou, cette situation «aberrante» a amené, mardi, les transporteurs aériens à clouer au sol leurs avions pour désapprouver la multiplicité des taxes de l’Etat.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner