Des transporteurs étrangers dénoncent des tracasseries au poste douanier de Kasumbalesa

Camions au poste frontalier Kasumbalesa, Katanga, RD CongoCamions au poste frontalier Kasumbalesa, Katanga, RD Congo

Camions au poste frontalier Kasumbalesa, Katanga, RD Congo

Une centaine de camionneurs en provenance des pays d’Afrique australe ont barricadé samedi 12 mars la route au poste frontalier de Kasumbalesa au Katanga. Ces transporteurs, tanzaniens, zambiens, zimbabwéens et sud-africains se plaignent de ne pas bénéficier de la protection du gouvernement congolais face aux diverses tracasseries et mauvais traitement qu’ils subissent sur le territoire congolais.

Selon eux, leurs marchandises et leurs biens personnels sont volés de jour comme de nuit dans l’indifférence de la police congolaise.

En plus, ils se plaignent de la lenteur administrative dans ce poste douanier ayant pour conséquence de bloquer leurs véhicules mettent plusieurs semaines.

Les mêmes camionneurs disent subir plusieurs fois le contrôle par les mêmes services  installés à plusieurs endroits différents sur leur itinéraire.

C’est le cas à Fungurume, Kisanga, Wisky et Kasumbalesa douane, précisent-ils.

Sur les routes congolaises, ces camionneurs se disent aussi victimes des amandes trop élevées de la part de la police de circulation routière, parfois pour des infractions imaginaires, selon eux.

Le chef de cité de Kasumbalesa, André Kapampa, a réussi à les calmer et promet de trouver une solution à leurs revendications.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner