Kindu: le diplôme d’Etat et le ramadan provoquent une surchauffe sur le marché des denrées alimentaires

Une vendeuse dans un marché de Kinshasa.Une vendeuse dans un marché de Kinshasa.

Une vendeuse dans un marché de Kinshasa.

Les prix de plusieurs denrées alimentaires de grande consommation ont connu une hausse sur le marché de Kindu, capitale du Maniema. La situation est observée depuis début juillet 2011, mais deux faits viennent de renforcer la flambée ces derniers jours: la publication des résultats de l’examen d’Etat 2011 et la période du ramadan.

Parmi les denrées concernées par cette hausse des prix, la patate douce, la banane plantain, le manioc doux, la farine de maïs, le sucre.

La plupart des ces produits ont doublé voire triplé de prix.

Ainsi un tas de manioc est passé de 200 à 500 francs congolais.

La farine de maïs et le sucre sont utilisé pour la préparation d’une bouillie spéciale appelée localement «futali», consommée comme entrée avant le repas, ou le soir après une journée passée à jeun.

La  demande de ces produits a explosé ces derniers jours, depuis le début du ramadan dans une ville où 45% de la population sont musulmans.

Cette forte demande a influé sur les prix.

Une mesurette de farine de maïs est ainsi passée de 100 à 250 francs congolais, alors qu’un verre de sucre, lui, se vend à 500 francs contre 300 avant.

La situation restera comme telle jusqu’à la fin du ramadan, soulignent les observateurs.

Quant à la proclamation, en cours, des résultats de l’examen d’Etat 2010-2011, elle a influé sur les prix des produits tels que, le poulet, le riz et les condiments, indiquent les mêmes sources.

Des produits très demandés par de nombreuses familles des lauréats pour fêter les nouveaux diplômés d’Etat.

La population de Kindu espère qu’après toutes ces périodes, les prix vont revenir à la normale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires