Médard Mulangala: «Il n’y a pas de transparence dans la passation des marchés publics»

Des personnalités de l’opposition congolaise ont déposé, mardi 2 août, à la présidence dela Républiqueune lettre ouverte adressée au chef de l’Etat. Dans cette lettre, ils remettent  en cause la gestion du pays.

Médard Mulangala Lwakabwanga, député national et rapporteur de la commission économique et financière, est l’un des signataires de cette lettre ouverte.

Il déplore la détérioration du climat des affaires et le manque de transparence dans la passation des marchés publics.

Medard Mulangala s’entretient avec Nadine Fula.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner