RDC: des investissements de 5,880 milliards USD agréés en 2011

Les investissements de 5,880 milliards des dollars américains ont été approuvés en 2011, selon le bilan présenté, ce mardi 14 février, par l’Agence nationale pour les investissements (Anapi). Les secteurs des services et de l’industrie de transformation ont le plus attiré les investisseurs, en majorité des Congolais suivis des Américains, des Indiens et des Chinois. 

L’Anapi a agréé en 2011, 156 projets d’investissements. Comparé à 2010, où 122 projets avaient été agréés, les investissements en RDC ont connu un accroissement de 28%. Cependant, ces 156 projets ont généré plus de douze mille employés directs, contre quinze mille l’année précédente. 

Par rapport à la nature de l’investissement, 78 sont des investissements de création, soit 50%; 56 de diversification, soit 36% et 22 de modernisation, soit 14%. 

Quant à la répartition sectorielle des investissements agréés, le secteur des services vient en tête du classement avec 85 projets, suivi du secteur des industries de transformation avec 55 projets, de l’agriculture et de la foresterie avec 12 projets et le secteur des infrastructures vient en dernière position, avec 5 projets. 

La prédominance du secteur des services s’observe à l’échelle nationale et se repartie comme suit: 

  • l’hôtellerie et l’immobilier: 37 projets pour un coût de plus de 295, 33 millions USD;
  • les télécommunications: 11 projets d’environ 962, 68 millions USD.
  • les transports: 7 projets pour un coût de 216,73 millions USD
  • la production et la distribution de l’énergie: 12 projets, dont la construction du barrage de Katende, Kakobola et les différents projets dela Snelpour un coût de 97,2 millions USD
  • les autres services: 18 projets pour un coût de 97,2 millions USD. 

De tous ces projets, 53% représentent les investissements directs étrangers et  47% sont des investissements des congolais. Et les provinces de Kinshasa et du Katanga sont celles qui attirent plus les investisseurs. 

Selon le directeur général de l’Anapi, Matthias Buabua wa Kayembe, il faudrait entreprendre certaines reformes pour provoquer un véritable boom d investissements multisectoriels.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner