La Snel réhabilite le groupe 6 du barrage hydroélectrique d’Inga II

Vue sur la centrale Inga 2 depuis le haut du barrage, les conduites à droite, les transformateurs à gauche (SNEL), 2005.Vue sur la centrale Inga 2 depuis le haut du barrage, les conduites à droite, les transformateurs à gauche (SNEL), 2005.

Vue sur la centrale Inga 2 depuis le haut du barrage, les conduites à droite, les transformateurs à gauche (SNEL), 2005.

Le groupe 6 du barrage hydroélectrique d’Inga II, qui était en panne, est désormais opérationnel. Les responsables de la Société nationale d’électricité (Snel) l’ont indiqué, mardi 26 mars. «Cette réhabilitation par les ingénieurs de la Snel permettra d’améliorer tant soit peu la déserte en électricité dans la ville de Kinshasa», déclarent les mêmes sources.

 

« [La réhabilitation de ce groupe 6] porte à cinq le nombre des machines qui tournent maintenant à Inga II et à sept, au site d’Inga au total. Cela représente un productible d’environ 1000 Mégawatts », affirme Médard Kitakani, conseiller en communication à la Snel.

La réhabilitation d’un seul groupe coûte entre 30 et 60 millions des dollars américains.

Médard Kitakani précise que suite à la vétusté des matériels d’Inga 1, une deuxième ligne de transport électrique vers la capitale est en chantier et pourra être opérationnelle dans deux ans:

«L’unique ligne qui amène l’électricité à Kinshasa est aujourd’hui saturée et, donc, limitée à environ 820 Mégawatts. Tant que ce sera cette quantité, qui continuera d’arriver dans la ville, nous aurons encore par-ci par-là de petits problèmes. Il faudra continuer à délester

Il assure toutefois que ce système de délestage plus assoupli que par le passé. «Il va falloir renouveler des câbles, réparer certaines choses. Alors, que les gens ne tripotent pas sur le réseau», a-t-il prévenu.

La Snel vient de mettre en place des numéros verts que les Kinois devront appeler en cas de coupure d’électricité. Il s’agit du 177  ou  188, sur les réseaux Vodacom, Airtel et Standar Télécom.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner