Katanga: 150 tonnes de cassitérite du Maniema exportées via le port de Kalemie

Une embarcation au port de Kalemie, Katanga, RDC

L’exportation de 150 tonnes de cassitérite en provenance du Maniema vient d’être effectuée avec succès à partir du port de transit de Kalemie (Katanga), a annoncé, ce lundi 5 novembre, le chef de division des mines du district du Tanganyika. L’exportation des minerais du Maniema par Kalemie, et non par les villes du Kivu, entre dans le cadre du processus de traçabilité des minerais amorcé par le gouvernement congolais.  

Le chef de division des mines dans le district de Tanganyika, Simon Pierre Kambi, s’est voulu rassurant pour la suite du processus:

«Nous avons réceptionné un lot de 150 tonnes en provenance de Kindu et le produit a été exporté. Pas plus tard qu’hier (dimanche), nous avons réceptionné une autre cargaison de 40 tonnes, qui est à la gare et dont le processus [pour l’exportation] est en train d’évoluer. Je crois que, dès demain, le produit sera expédié.»

Il a encouragé les opérateurs économiques du Maniema à suivre ce circuit officiel d’exportation pour assurer la prospérité de leurs affaires. «Nous rassurons tous les opérateurs miniers qui exercent à Kindu que la division de mines que nous représentons ici facilite le transit, sans beaucoup de problèmes», a déclaré Simon Pierre Kambi.

L’exportation de ces 150 tonnes de cassitérite intervient quatre mois après le passage du ministre des Mines, Matthieu Kabwelulu, au nord du Katanga.  Au cours de sa mission, il avait donné des instructions précises concernant la traçabilité des minerais.

Matthieu Kabwelulu avait insisté d’abord sur l’installation des centres de négoces partout où l’exploitation des minerais est effective. Il avait aussi souligné la nécessité d’assurer la transparence dans cette exploitation, de manière «que le processus de traçabilité se fasse conformément aux normes requises».

Il avait, enfin, instruit la division des mines du Tanganyika de réceptionner les minerais en provenance de Kindu (Maniema) et d’en assurer la procédure d’exportation via le port de Kalemie.

«Nous avions depuis longtemps l’objectif de refaire nos itinéraires traditionnels d’exportation des minerais. Dans le temps, le Maniema et les minerais du Nord du Katanga passaient par le port de Kalemie. Il faut refaire cette structure», avait expliqué le ministre Kabwelulu.

Le processus de transport et d’exportation des minerais de Kindu par le port de transit de Kalemie est facilité par la voie ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer (SNCC). Cette voie d’exportation a été coupée depuis environ vingt ans.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)