Panorama économique: la RDC projette de construire le plus grand barrage hydro-électrique du monde

Vue aérienne du barrage hydroélectrique Inga 2 (SNEL). Sur cette photo: le canal, le barrage, les conduites forcées, et la centrale (2005)

L’émission de cette semaine débute par l’annonce du gouvernement congolais de la construction de la plus grande centrale hydroélectrique sur le fleuve Congo, à Inga au Bas-Congo. Baptisée Grand Inga, ce barrage sera construit en partenariat avec l’Afrique du sud. Il aura une capacité de  production de 40 000 mégawatt, capable de desservir presque la moitié de l’Afrique en électricité.

Pour sa construction, un consortium géant réunit la RDC, l’Afrique du Sud, l’Espagne et la Chine pour le projet, sous l’égide de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d’investissement (BEI).

Le deuxième sujet de ce magazine évoque l’aide d’un milliard de dollar américain du groupe Banque mondiale pour la région des Grands lacs. Le président du groupe Banque Mondiale, Jim Yong Kim a confirmé l’octroi de cette aide dans une interview accordée mardi 21 mai à Radio Okapi à Kinshasa. Il était en compagnie du secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon.

Le dernier sujet de cette émission parle de plusieurs dizaines de millions de billets 5 000, 10 000 et 20 000 francs congolais contrefaits circulent dans le territoire de Basoko, en Province Orientale. L’administrateur de ce territoire l’a dit à la presse mercredi 22 mai après le coup de filet des  services de sécurité. Le  réseau de contrefacteurs est découvert et une partie de ces faux billets récupérée.

L’émission est co-présentée par DanielTambinzoni et PaulMatendo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner