Taxes: les services indésirables chassés du poste d’Etat de Luna

Jean Bamanisa, député national indépendant

Le ministre de l’Intérieur de la Province Orientale, Pierre-Hubert Moliso, affirme avoir limité à trois le nombre de services taxateurs (Office congolais de contrôle, Direction générale de migration et police de frontière) au poste d’Etat de Luna, en Ituri. Il a effectué mardi 3 septembre, une visite d’inspection dans ce poste situé à la lisière entre le Nord-Kivu et la Province Orientale. Au terme de cette inspection, il dit avoir chassé les services publics qu’il accuse de rançonner les voyageurs sur la route Nationale numéro 4.

«On constate qu’il y a une tracasserie à outrance orchestrée par plus de 20 services sur les transporteurs. Ce qui m’a le plus frappé, c’est de constater que même la Fec [fédération des entreprises du Congo]se permet de percevoir des taxes », a indiqué Pierre-Hubert Moliso.

Sa mission consistait à vérifier le respect de l’instruction du gouvernement central, limitant le nombre de services aux frontières.

En juin dernier déjà, le gouverneur Jean Bamanisa avait ordonné le retrait de l’unité de la police des frontières au poste d’Etat de Luna. Ces policiers avaient été redéployés à Bunia, chef-lieu du district de l’Ituri.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner