RDC : la diaspora projette d’investir dans la Tshangu à Kinshasa

Une vue d’un marché africain. Photo fotocommunity.fr

Des Congolais vivant à l’étranger ont initié une étude de faisabilité pour la matérialisation de projets économiques en faveur du district de la Tshangu, à l’est de Kinshasa. Une trentaine de membres de la diaspora, venus participer aux concertations nationales, ont rencontré samedi 19 octobre la chargée de mission du marché de la liberté, Fatuma Mangaza. Ces compatriotes ont exprimé leur intention d’investir des capitaux frais dans ce marché.

Selon Serge Welo, délégué des Congolais du Canada aux concertations nationales, il est question d’impulser la modernisation de ce marché, notamment à travers la construction d’usines ainsi que la création de coopératives d’épargne et de crédit pour les commerçants.

Il affirme cependant que ces projets ne seront concrétisés qu’avec l’appui des autorités congolaises.

«Nous sommes financièrement très forts, mais il n’y a pas le soutien de l’Etat congolais. Parmi nos recommandations aux Concertations nationales, nous avons demandé que l’Etat nous aide à mettre sur pied une banque des Congolais de l’étranger, au lieu d’envoyer de l’argent dans des agences. Alors, les profits de ces banques vont profiter aux projets de développement de nos collectivités par exemple ici au marché de La Liberté», a-t-il expliqué.

De son côté, la chargée de mission du marché de la liberté, Fatuma Mangaza, a accueilli favorablement ce plaidoyer. Elle est prête, «dans la mesure du possible», à rendre disponible des espaces pour ces compatriotes de l’étranger.

«Que les Congolais comprennent que la reconstruction du pays viendra forcément par l’argent du peuple lui-même. Nous savons qu’on ne pourra jamais abriter tout le monde. Mais … je crois que nous pouvons donner la chance à certains d’investir au marché de la liberté à long terme», a-t-il affirmé.

Les deux parties devraient encore se rencontrer en mi-novembre dans le cadre de ces projets.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner