Zongo : la fermeture de la frontière de la RCA entraîne une pénurie de produits manufacturés

Une vue des commercants et clients au Marché Municipal de Matete (Kinshasa/RDC), Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

La population de Zongo est butée à une pénurie de produits manufacturés depuis la fermeture de la frontière centrafricaine le 5 décembre. Par contre, les produits vivriers d’ordinaire vendus à la RCA, inondent les marchés de la ville. La Centrafrique a fermé sa frontière avec la République démocratique du Congo suite à la flambée de violences à Bangui, sa capitale.

Les vendeurs se plaignent du manque d’engouement des clients et regrettent les temps où ils écoulaient l’arachide, le maïs, et même le poisson frais en RCA. Conséquence : les prix des vivres, produits en grande quantité mais non vendus, ont légèrement baissé.

Il n’y a pas que les marchés qui sont touchés par la fermeture de la frontière. Les services de l’Etat qui fonctionnent au rythme des traversées qui s’effectuaient à grande échelle, tournent eux aussi au ralenti.

Les cambistes se plaignent car le Franc CFA qui circulait grâce aux échanges entre les deux pays se fait rare depuis la fermeture de la frontière.

La population attend à présent les produits manufacturés en provenance de Gemena, 220 km de là. Or, le trajet routier dure près de deux semaines pour relier Zongo à Gemena.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner