Ituri: la DGDA assure lutter contre la fraude douanière

Carte du district de l’Ituri en Province Orientale.

Reprochée par des députés provinciaux de ne pas en faire assez, la Direction générale des douanes et accises (DGDA) assure lutter efficacement contre la fraude douanière en Ituri, à la frontière ougandaise. Le directeur provincial de cette régie, Jean-Baptiste Nkongolo Kabila, affirme que les rares cas de fraudes encore signalés à travers cette frontière sont en voie d’être endigués.

Selon lui, l’augmentation de recettes douanières en Ituri prouve que les efforts faits pour limiter la fraude donnent des résultats.

Entre 2009 et 2014, affirme Jean-Baptiste Nkongolo, ces recettes sont passées de 11 à 94 milliards de francs congolais (environ 11 à 94 millions de dollars américains).

« Au fur et à mesure que nous mettons en place des stratégies pouvant arrêter l’hémorragie, la mobilisation se fait voir. L’augmentation de recettes conduit aussi à présenter la Province Orientale comme étant une province viable par rapport aux autres provinces », soutient le directeur provincial de la DGDA.

Un groupe des six  députés provinciaux en mission parlementaire en Ituri a dénoncé le mardi 4 mars dernier l’augmentation de la fraude à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, précisément dans les territoires d’Aru et de Mahagi.

Le député Faustin Lokinda qui avait conduit cette mission a notamment évoqué l’entrée frauduleuse des marchandises à l’aide de vélos, motos et d’autres moyens de transport dérisoires.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner