La RDC s’apprête à lancer l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu

Une vue du lac Kivu (photo archive)

La RDC va bientôt commencer l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu, a annoncé le ministre congolais des Hydrocarbures, Crispin Atama Tabe, mardi 27 mai lors de son exposé aux assises de la « Semaine française de Kinshasa.» Toutefois, le gouvernement dit attendre la promulgation de la loi sur les hydrocarbures pour bien contrôler ce secteur vital pour le pays.

Le ministre Atama Tabe a annoncé le lancement prochain d’appel d’offres pour l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu:

«Jusque là, c’est le gaz méthane que les Rwandais exploitent [dans le lac Kivu. Pour] la RDC, d’ici la semaine prochaine, nous allons passer à l’étape de l’appel d’offres pour choisir une grande société capable d’extraire le gaz et le convertir en électricité

Les experts, qui conduisent le projet dénommé «Lac Kivu : tirer les leçons du passé pour gérer son avenir au Centre des recherches universitaires du Kivu (Ceruki) à Bukavu, estiment que ce cours d’eau regorge d’importantes réserves de gaz méthane capables de répondre aux besoins énergétiques de la RDC et du Rwanda pour une période de dix ans. Ils encouragent par ailleurs les deux pays voisins à procéder à une exploitation concertée de ce gaz.

D’après une étude menée dans le cadre d’un projet de recherche financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, le lac Kivu regorge 60 kilomètres cube du gaz méthane.

Selon Crispin Atama Tabe, la RDC dispose en outre de onze blocs pétroliers non encore attribués. Le seul producteur du pétrole actuel de la RDC, Perenco, fait entrer 400 millions de dollars américains au budget du pays.

Et l’Etat congolais compte aller au-delà de ces chiffres avec l’exploitation du pétrole. Seule la loi portant régime général des hydrocarbures, une fois adoptée, pourra permettre de relever ce défi, a estimé Atama Tabe.

C’est depuis l’année 2009 que la RDC a suspendu l’octroi des droits miniers des hydrocarbures aux exploitants de ce secteur. Le gouvernement dit vouloir mettre d’abord en place une législation fiscale et contractuelle la plus appropriée pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (85)
Ceni (85)
RDC (73)
élection (64)
Elections (64)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)