Butembo approvisionne Kota Koli en produits manufacturés

Des femmes accueillent avec joie le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu pour la RDC, Martin Köbler, le 11/09/2014 dans la localité de Kotakoli qui abrite un des plus grands centres d’entrainement commando dans la province de l’Equateur. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La localité de Kota Koli dans la province de l’Equateur est approvisionnée en produits manufacturés à partir de Butembo au Nord-Kivu. Les commerçants de cette localité de Mobayi-Mbongo parcourent plus de 1 000 kilomètres pour aller acheter des produits manufacturés au Nord-Kivu.


Ils affirment réaliser des meilleures affaires en revendant des produits achetés à Butembo plutôt qu’à Mbandaka ou à Kinshasa, plus proches de leur localité.

Ce commerce concerne essentiellement des produits comme les habits, les radios, les téléphones et les panneaux solaires venant de la Chine et du Kenya et qui entrent en RDC par la frontière ougandaise.

Les commerçants ont recours à plusieurs moyens de transport pour acheminer ces produits jusqu’à Kota Koli.

Les marchandises achetées à Butembo sont transportées dans des camions jusqu’à Kisangani en Province Orientale. Elles sont ensuite transportées à bord d’un bateau jusqu’à Bumba dans la province de l’Equateur. De là, les commerçants ont recours à des camions et vélos pour acheminer leurs marchandises jusqu’à Kota Koli en passant par Gbadolite.

En dehors des ces activités commerciales, Kota Koli vit également de l’exploitation du diamant même si ce minerai n’y est plus exploité comme dans le passé. Quelques comptoirs d’achat de diamant sont encore visibles à travers la localité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner