Comesa : les participants recommandent la connexion au système REPSS

20e réunion du comité des gouverneurs des banques centrale du Marché commun de l’Afrique de l’Est et Australe(Comesa) tenue à Kinshasa du 24 au 27 novembre 2014. Radio Okapi/Photo John Bompengo

Les gouverneurs des banques centrales du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa) ont décidé de faire connecter toutes les banques centrales de la sous-région au système régional de paiement et règlement (REPSS). Cette mesure a été prise mercredi 26 novembre, à la clôture de la 20e réunion du Comesa. Selon les participants, ce système offre plusieurs avantages aux opérateurs économiques, importateurs et exportateurs qui font des transactions dans la sous-région.

Avec REPSS, les paiements sont effectués par des systèmes établis et fiables, les paiements proviennent et sont reçues dans les formats des systèmes de paiement existants, les institutions financières résultant des modifications de système minimales. Il réduit le temps de cycle de paiement par rapport à d’autres solutions de paiement internationales, ont expliqué les participants.

Ce système devra conduire à l’intégration économique des Etats membres et à la création d’une zone monétaire commune.

La Banque centrale du Congo (BCC) n’est pas encore connectée au système REPSS.

Le système de paiement transfrontalier très attendu dans la région africaine, le paiement et de règlement Système régional (REPSS), a commencé ses opérations le 3 octobre 2012 et a enregistré sa première transaction entre Bramer Bank de Maurice et Fina Bank du Rwanda, à travers leurs banques centrales respectives.

Au rang des recommandations relatives à la problématique du financement bancaire des activités économiques dans la zone Comesa, les gouverneurs des banques centrales plaident entre autres en faveur de l’amélioration du climat des affaires par le développement des marchés des capitaux en vue de diversifier les sources de financement de l’économie.

Ils proposent aussi que soit accéléré le processus de libéralisation et du développement des assurances.

A la fin de ces assises, le gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo, a été intronisé président du comité des gouverneurs des banques centrales du Comesa.

Sa mission est de continuer la politique d’intégration économique des Etats membres, mener l’harmonisation des politiques monétaires et de change des différents membres en vue de déboucher un jour à la création de la zone de libre échange.

La mission est difficile, reconnait Deogratias Mutombo, mais il se dit confiant.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner