Dégradation de la route Manono – Lubumbashi: les transporteurs menacent de suspendre le trafic

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

La route Lubumbashi – Manono au Katanga longue de plus de 700 km est très délabrée. Les propriétaires des gros camions qui font le trafic sur ce tronçon menacent de suspendre le trafic. La société civile locale redoute des conséquences néfastes d’une telle décision sur le marché local de Manono, qui serait privé de produits manufacturés et pharmaceutiques et de première nécessité.

«Les transporteurs menacent de retirer leurs engins puisque, quand ils engagent des camions il y a soit perte de marchandises soit des pannes de véhicules ou soit des pertes en vies humaines», a indiqué l’abbé Moïse Kalume, président de la société civile de Manono.

Il craint un enclavement de sa zone si les transporteurs arrivaient à mettre à exécution leur menace:

«Ça sera une rupture totale! On ne sait pas comment on va trouver le sel et le savon. Il y a, par exemple, l’huile qui vient de Kongolo et sort au niveau de Muyumba Port. Les camions quittent directement Manono centre pour récupérer cette huile à 45 kilomètres. Et delà aussi, on doit encore amener ces charges vers Lubumbashi. »

L’abbé Moïse Kalume estime que la rupture du trafic routier sur l’axe Manono–Lubumbashi pourrait même affecter les habitants de tous les autres territoires de Manono, puisque le train n’est pas régulier sur la voie ferrée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires