RDC : plaidoyer pour une bonne gestion des taxes à Luena

Une vue des commercants et cliens au Marché de Matete (Kinshasa/RDC), Ph. Aimé-NZINGA

La société civile de Lwena (Katanga) appelle les  autorités du  pays à mettre en place un organe pour une  bonne gestion des taxes dans cette cité, après la suppression du poste de chef de cité. Le président de cette structure, Mwambayi  Monga a lancé cet appel, mercredi 8 avril, un mois après la suppression de postes administratifs à Lwena comme partout ailleurs.

Il dénonce cependant une  confusion totale  entre les percepteurs  de  l’ancienne cité  et  les services  générateurs des recettes dans cette partie du Katanga.

D’après Mwambayi Monga, cette situation  favorise le tiraillement des commerçants qui, en définitive ne savent pas à qui payer les taxes dues à l’Etat.

«Ces derniers temps depuis la suppression de la cité, nous sommes en train de constater le grand désordre dans tous les secteurs. Les commerçants ne savent plus payer quoique ce soit. Il y a des services qui leur demandent de payer et d’autres leur demandent de ne rien payer parce que la cité n’existe plus et il n’y as plus de taxes à payer», a-t-il déploré.

Mwambayi Monga explique par ailleurs que l’ancien chef de la cité de Lwena est passé dernièrement pour lancer une mise en garde contre les services techniques qui perçoivent des taxes de manière frauduleuse.

«Aujourd’hui, ils [percepteurs] sont encore revenus pour dire que nous devons payer les taxes. On ne sait pas à quel sait se vouer. Nous demandons que les autorités nationales puissent remettre de l’ordre dans le secteur de taxes», a poursuivi le président de la société civile de Lwena.

Il lance cet appel, un mois après que la  Direction  générale des  impôts (DGI),  antenne du Katanga  a enregistré, pour l’exercice 2014-2015, dix  milliards de francs congolais (près de 11 millions de dollars américains) de solde débiteur recouvrable, c’est-à-dire l’argent non encore recouvré par la régie financière auprès des assujettis.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner