RDC : des experts en industrie réfléchissent sur l’émergence du pays à l’horizon 2030

Germain Kambinga, ministre de l’Industrie de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Forum national du développement de l’Industrie et du redressement productif s’est ouvert vendredi 10 avril à Kinshasa. Des experts des ministères de l’Industrie et du Plan vont réfléchir pendant deux jours sur la problématique de l’industrialisation rapide de la République démocratique du Congo (RDC) pour favoriser le contexte de l’émergence du pays à l’horizon 2030.

A l’ouverture de ces assises, le ministre de l’Industrie, Germain Kambinga, a indiqué de ce Forum n’est pas une « nouvelle grande messe », mais il permettra aux différents acteurs du secteur d’échanger avec ceux qui en ont la charge pour l’intérêt général de la nation.

« Ce que nous évoquerons ici pendant deux jours doit être positif ; c’est-à-dire parler de l’existant normatif ; l’objectif étant de suggérer à la haute attention des décideurs politiques, un document pragmatique et facile à mettre en œuvre. Les industriels doivent être écoutés parce qu’ils créent de la richesse, payent les impôts et offrent des emplois », a déclaré Germain Kambinga.

Les experts réfléchissent notamment sur les thèmes suivants :

  • Contraintes infrastructurelles et énergétiques
  • La problématique du financement de l’industrie
  • La fiscalité de l’industrie nationale est-elle confiscatoire ?
  • Le regard de la FEC sur les obstacles à la compétitivité de l’industrie nationale
  • La stratégie de relance des unités industrielles en difficulté

Ces réflexions et échanges seront axés sur les appareillages pertinents à mettre en œuvre dans le but de contribuer à l’expansion des filières prioritaires de la stratégie industrielle nationale, à savoir : l’agro-industrie, les matériaux de construction, la valorisation minière et métallurgique, et les emballages.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner