Goma : les opérateurs pétroliers lèvent leur grève

La distribution du carburant dans une station service le 30 octobre 2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les stations d’essence de Goma au Nord-Kivu ont rouvert mardi 2 juin, après deux jours de grève. Les opérateurs pétroliers ont décidé de lever leur grève, après l’échange qu’ils ont eu avec le ministre de l’Economie, Modeste Bahati. Les deux parties ont convenu d’harmoniser les taxes de dédouanement à l’entrée des produits pétroliers dans chaque zone en fonction des spécificités de chacune.

« Nous allons étudier la possibilité d’établie une tarification par zone. On aurait une structure du prix des produits pétroliers pour l’Ouest, une pour le Sud et l’une pour l’Est pour tenir compte des difficultés et des spécificités de chaque zone d’approvisionnement », a affirmé le ministre Bahati.

Après ce terrain d’attente, certaines stations d’essence ont rouvert et le prix du litre de carburant à la pompe est revenu à 1500 Francs Congolais (1,65$US).

« Nous avons conclu que puisque nous avons entamé le dialogue, nous suspendons l’exécution de la dernière structure des prix des produits pétroliers à l’Est jusqu’au moment où nous aurons toutes les propositions », a indiqué Modeste Bahati.

Il a noté qu’une commission mixte opérateurs pétroliers et les experts du Gouvernement pour formuler des recommandations à soumettre à la Troïka du Gouvernement.

Les opérateurs pétroliers de Goma avaient déclenché une grève de deux jours. Ils protestaient contre la baisse du prix de leurs produits sur le marché et le payement des taxes de dédouanement de leurs marchandises à l’entrée de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner