C’est la journée internationale des personnes avec handicap.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

C’est la journée internationale des personnes avec handicap. Certains de nos frères et soeurs fréquentent l’école, d’autres occupent de fonctions de responsabilité dans des entreprises. La grande majorité des personnes « handicapées » vit de la mendicité. Cette année, la journée est axée sur l’objectif d’une participation pleine et entière des handicaps à la vie sociale et au développement.

La MONUC a évalué la mise en œuvre de micro crédits octroyés à un groupe cible des personnes vivant avec handicap physique. Satisfecit pour la majorité, ils sont éligibles pour un deuxième versement de 250$ US chacun.

Les femmes handicapées subissent des violences sexuelles et mettent au monde des enfants issus des naissances indésirables. L’association « maison de la femme et de la jeune Anuarite » à Lubumbashi s’efforce à redonner espoir aux femmes et jeunes filles victimes de grossesses non désirées.

A Kinshasa, « Les villages Bondeko » assurent une formation spécialisée à plus de trois catégories de personnes frappées de handicap. Il est possible de mieux faire. Les moyens font défaut.

Il faut relancer la production agro-pastorale dans le Masisi au Nord Kivu. Les opérateurs économiques et autres acteurs de développement exigent la sécurité et la paix. Le Nord-Kivu offre l’image d’un grenier abandonné.

Education pour tous ! Nous ne sommes pas encore au stade de l’évaluation de la réalité du slogan. La scolarité se déroule dans une précarité frisant l’antiquité de l’enseignement. Tout le monde à l’école, oui, mais dans quelles conditions ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner