Prise en charge des victimes du dernier mouvement insurrectionnel.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

A Mbandaka, la prise en charge des victimes de l’insurrection du 03 au 04 juillet dernier pose problème. Les deux hôpitaux de référence de Mbandaka et de Wangata délivrent des ordonnances aux blessés pour l’achat des médicaments relatifs à leurs soins. Pourtant l’OMS et MSF avaient doté ces deux formations médicales de médicaments pour la prise en charge de toutes les victimes. Nicole Ngaka reçoit Dr Tharsis Elongo de l’OMS

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner