Conditions déplorables d’abattage des bêtes à Moanda

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Habitée par plus d’une centaine de milliers de personnes, la ville de Moanda n’a pas d’abattoir public qui réponde aux normes requises pour abattre les bêtes. Celui-ci consiste en un morceau de bois disposé dans un établissement presque abandonné. Ce morceau de bois sert à abattre les bêtes moyennant 500Fc par tête. Une situation qui inquiète plus d’un habitant de cette ville car la viande vendue au marché provient généralement de cet endroit qui en plus, est des plus insalubres.Nicole Ngaka recoit Panzu Mbumba, inspecteur de l’agriculture, pêche et élevage du territoire de Moanda

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner