Signes dangereux pendant la grossesse

Une grossesse

L’émission chronique Santé de ce mardi 12 novembre s’est intéressée aux signes qui peuvent constituer un danger ou une menace au cours de la grossesse. Les statistiques du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) révèlent que 15% des grossesses comportent un risque qui, souvent, contribue au décès maternels. Des experts regrettent que ces signes soient ignorés par de nombreuses personnes.

Ils recommandent aux femmes enceintes de commencer les consultations prénatales dès le premier trimestre de la grossesse, c’est-à-dire à partir des trois premiers mois et une femme doit se faire consulter au moins quatre fois pendant toute la période de la grossesse.

Une consultation prénatale de qualité permet de dépister les signes de danger de la grossesse en vue de les prendre en charge ou d’orienter la femme vers un centre de référence approprié.

Ce qui permet d’améliorer le pronostic materno-fœtal de l’accouchement

Donc, les signes de danger sont ceux qui amènent une prise de décision rapide pour une consultation en urgence de la femme enceinte.

Une prise en charge précoce réduit évidemment le risque de complications graves pour la mère. Ces signes de danger doivent être connus par la femme enceinte, son mari, sa famille et le prestataire

Quels sont alors ces signes ?

Il s’agit du saignement génital, des violents maux de tête, une vision trouble, des convulsions ou pertes de connaissances, des douleurs abdominales, la disparition ou diminution des mouvements du fœtus.

Et chez certaines femmes, il y a également d’autres signes tels que le gonflement du visage et des pieds, la perte du liquide vaginal, la perte du liquide amniotique, des pertes malodorantes mal traitées et même aussi de la fièvre.

Donc, la recherche des signes de danger chez la femme enceinte est très importante pour améliorer le pronostic de l’accouchement. D’où la nécessité d’éduquer la femme, la famille, la communauté sur les signes de danger pendant la grossesse en vue de contribuer à l’amélioration de la prise en charge de la femme enceinte.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner